[#Evénement interblogueurs] [Partie 2] Les 4 pré-requis à réunir avant d’essayer d’atteindre votre pic de forme


Evénement interblogueurs / mardi, décembre 4th, 2018

Les 4 pré-requis à réunir avant d’essayer d’atteindre votre pic de forme

Rappel du contexte de pic de forme

Dans le précédent article, nous avons clarifié le contexte d’un pic de forme.

>> Cliquez ici pour découvrir qu’est-ce qu’un pic de forme et pourquoi le viser ?

A présent, dans cette deuxième partie, je vais vous détailler 4 pré-requis. Ces 4 éléments sont, selon moi, à réunir pour maximiser vos chances d’atteindre votre pic de forme.

1. Un objectif motivant

Se fixer un objectif est la base selon moi. Il doit être motivant pour vous. Il doit vous donnez envie. Si ça peut vous aider, choisissez un objectif qui vous rendra fier lorsque vous l’aurez atteint. S’il ne vous motive pas réellement ou si vous le choisissez pour faire plaisir à quelqu’un, il vous manquera quelque chose d’essentiel pour l’atteindre. Oui c’est bien la motivation sur la durée qui vous manquera si l’objectif que vous choisissez n’est pas assez attrayant. En tant que Coureur Motivé je peux vous assurer que d’avoir en soi cette motivation est très important 😉

2. Un objectif précis

Choisir un objectif motivant c’est bien mais il faut également le cadrer clairement. En effet, il faut lui fixer une date, une distance et de préférence un timing.

Par exemple :

Courir le marathon de Paris le 14 avril 2019 en moins de 3h45.

Certains d’entre-vous se retrouveront peut-être dans cet objectif. Ce n’est pas l’objectif que je me suis fixé pour 2019 mais c’est un exemple concret d’objectif précis 😉

En établissant un objectif précis de ce type, vous aurez une cible en tête. Vous pourrez alors plus facilement vous projeter et avoir conscience du temps qu’il vous reste pour l’atteindre pour anticiper et planifier. Cela nous amène donc au 3ème pré-requis.

3. Un plan d’entraînement adapté

Ensuite, il est important de suivre un plan d’entraînement. D’après mon expérience, il est préférable de suivre un plan plutôt que de s’entraîner de temps en temps quand on a le temps. Même si vous n’arrivez pas à suivre le plan à la lettre, au moins il vous donnera une ligne directrice à suivre. De plus, cela vous fera gagner du temps. En effet, vous n’aurez pas besoin de réfléchir à chaque sortie à l’entraînement que vous allez devoir réaliser. Il sera déjà prévu et planifié 😉

En effet, comme je l’ai détaillé dans un autre article dédié, la régularité est essentielle pour progresser, le plan d’entraînement favorisera votre régularité. Il devra toutefois être en accord avec le temps dont vous disposez chaque semaine et votre niveau.

Une, deux, trois, quatre, cinq sorties par semaine ?

Choisissez avant tout un nombre qui vous correspond par rapport à votre planning actuel. Je ne peux pas vous conseiller un nombre en particulier. Je peux toutefois vous conseiller d’y aller progressivement en appliquant la règle des 10% pour ne pas surmener votre corps.

4. Avoir une vision globale

Dans tous les cas, il s’agira au travers de ce plan d’avoir une vision globale de ce qui vous attend. Je dirais même que l’idéal est vous établir un plan d’entraînement annuel. Placez les dates de vos courses où vous souhaitez performer, les dates où vous souhaitez participer à des courses pour le plaisir et définissez des plages de repos. En ayant une vision claire de ce qui va arriver vous permettra de mieux vous organiser pour atteindre vos pics de forme au bon moment.

Synthèse des 4 pré-requis

Etablir un objectif motivant et précis avec un plan d’entraînement cohérent tout en ayant une vision globale de ce qui vous avez envie de faire l’année qui arrive sont, à mon sens, les 4 pré-requis essentiels à avoir avant même d’envisager d’atteindre un pic de forme 😉

A suivre…

Dans cette deuxième partie, nous avons vu les 4 pré-requis qu’il est intéressant de réunir avant même que l’on s’intéresse au pic de forme lui-même 😉

Dans la 3ème partie de l’article, je vous donne :

7 conseils pour être au top de sa forme physique !

Le mot de la fin

J’espère que cette deuxième partie dédiée aux pré-requis d’un pic de forme vous a plu.

Je vous dis à très bientôt Les Coureurs Motivés,

Julien

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 4
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.